Prévoyance cancer

Prévoyance cancer

Souscrire une prévoyance doit s’anticiper le plus possible. En effet il est préférable de s’assurer des le lancement de son activité professionnelle et en étant le plus jeune possible.

Plus le temps passe et le cout de la cotisation s’eleve tout comme le risque d’avoir un problème de santé.

Malheureusement lorsque l’on a un problème de santé et que l’on pas encore d’assurance prévoyance il est bien plus difficile de s’assurer.

La prévoyance signifie « prévoir en cas d’arret de travail » et donc anticiper. Bien que l’on ne peut anticiper réellement une maladie, on peut se prémunir.

Toutefois lorsqu’il est deja trop tard et que nous sommes deja malade, s’assurer devient compliqué.

Les compagnies d’assurances sont très clairement frileuses à assurer une personne ayant des antécédents médicaux. D’ou les déclarations d’état de santé ou questionnaires médicaux à compléter obligatoirement. Ils permettent aux assureurs de connaitre votre passif en matière de santé et à évaluer pour eux « le risque » à vous assurer.

En effet, une personne en bonne santé présente moins de risques d’indemnisations pour un assureur qu’une personne ayant deja des problemes médicaux.

Pour le cancer à proprement parlé, il est possible de s’assurer en prévoyance si vous avez eu un cancer. Vous pouvez souscrire aisément cette assurance si vous etes en rémission ou que votre cancer date de plusieurs années.

Dans le cas ou vous etes actuellement malade du cancer, il sera plus difficile voir quasi impossible de trouver une assurance capable de prendre le risque de vous assurer.

Si un assureur choisi d’assurer une personne deja diagnostiquée pour une pathologie, il peut choisir d’exclure cette pathologie du contrat.

Par exemple vous etes boulanger et vous avez eu un cancer de l’oesophage. Vous souscrivez une prévoyance avec indemnité journalière, garantie frais professionnels, rente invalidité & capital décès.

L’assurance prévoyance peut vous proposer différents cas de figures:

– Une exclusion totale du contrat de prévoyance

– Une surprime compte tenu du risque encouru

– Une exclusion de la maladie. En cas de récidive de cancer de l’oesophage, vous ne percevrez aucune indemnité

– Une assurance capital décès uniquement

A travers ces propositions vous pourrez choisir si le contrat proposé par votre assureur peut vous convenir. Si cela n’est pas le cas vous pouvez retenter votre chance avec une nouvelle compagnie d’assurance.

La prévoyance étant un contrat non obligatoire, les assureurs ont le droit de refuser une demande d’adhésion.

Toutefois, vous pouvez chaque année retenter une demande de souscription.

Nous vous conseillons si vous etes malade de faire différents devis auprès de multiples assureurs. Puis d’envoyer votre demande d’adhésion aux compagnies vous proposant un contrat vous correspondant. L’envoi de votre dossier va etre soumis à expertise médical. Ainsi vous recevrez un avis de l’expert. Suite à cela vous pourrez poursuivre ou non votre souscription.

Multipliez vos chances de vous engage en rien et vous permet potentiellement de trouver une assurance capable de vous assurer.